Un été en Poésie (saison 3) 10 juillet-10 août 2016… Aujourd’hui Leah Goldberg

Pour la troisième année, du dimanche 10 juillet 2016 au mercredi 10 août inclus, découvrez une exposition inédite : « Un été en poésie »…
Affiche Un été en Poésie_Copyright Bruno Rigolt_2016-07_a
Thématique de l’édition 2016 : 
« D’Europe et de Méditerranées… Poésies de tous les rivages ». 

Chaque jour, du dimanche au jeudi, un poème sera publié. Cette année, de très nombreux pays seront représentés dans ce voyage en Europe et autour de la Méditerranée, mêlant écriture et arts visuels. Conformément au cahier des charges éditorial de ce blog de Lettres, le principe de la parité sera strictement respecté.


Pays représentés :
France, Espagne, Portugal, Maroc, Algérie, Tunisie, Égypte, Palestine, Israël, Liban, Syrie, Turquie,
Grèce, Italie.

Aujourd’hui… Leah Goldberg
1911, Königsberg, (Allemagne) — 1970, Jérusalem (Israël)  ISRAËL

Jeudi 28 juillet : Avrom Sutzkever… Israël
Lundi 1er août : Vénus Khoury-Ghata… Liban

 

« Les pins »

Ici je n’entendrai plus le chant du coucou.
Ici l’arbre ne se couvrira pas d’un manteau de neige,
Et pourtant c’est à l’ombre de ces pins
que mon enfance a ressuscité

au son des aiguilles : il était une fois…
J’appellerai patrie l’étendue des neiges,
la glace verdâtre entourant le cours d’eau
la langue du poème dans un pays étranger.

Peut-être que seuls les oiseaux migrateurs connaissent
lorsqu’ils sont suspendus entre ciel et terre
la douleur de deux patries

avec vous j’ai été plantée deux fois
avec vous les pins j’ai poussé
et mes racines, dans deux paysages différents.

Leah Goldberg (1911-1970)
Poème traduit de l’hébreu par Esther Orner

Poème cité par Esther Orner et Rachel Samoul, « Écrire des poèmes dans l’entre-deux »,
Babel n°18, Université du sud Toulon-Var 2008, pp.159-164 |Texte intégral|

Bruno_Rigolt_Pins près de Porto Vecchio_web5 « … c’est à l’ombre de ces pins
que mon enfance a ressuscité
au son des aiguilles : il était une fois… »

Illustration : Bruno Rigolt, « Pins près de Porto Vecchio », photographie et peinture numérique
© Copyright juillet 2016, Bruno Rigolt

frise_1
– 
 

Un été en Poésie (saison 3) 10 juillet-10 août 2016… Aujourd’hui Avrom Sutzkever

Pour la troisième année, du dimanche 10 juillet 2016 au mercredi 10 août inclus, découvrez une exposition inédite : « Un été en poésie »…
Affiche Un été en Poésie_Copyright Bruno Rigolt_2016-07_a
Thématique de l’édition 2016 : 
« D’Europe et de Méditerranées… Poésies de tous les rivages ». 

Chaque jour, du dimanche au jeudi, un poème sera publié. Cette année, de très nombreux pays seront représentés dans ce voyage en Europe et autour de la Méditerranée, mêlant écriture et arts visuels. Conformément au cahier des charges éditorial de ce blog de Lettres, le principe de la parité sera strictement respecté.


Pays représentés :
France, Espagne, Portugal, Maroc, Algérie, Tunisie, Égypte, Palestine, Israël, Liban, Syrie, Turquie,
Grèce, Italie.

Aujourd’hui… Avrom Sutzkever
Smarhon (Empire russe), 1913 — Tel-Aviv (Israël), 2010  ISRAËL

Mercredi 27  juillet : Ghassan Zaqtan… Palestine
Dimanche 31  juillet : Leah Goldberg… Israël

 

« Pain et sel »
broyt un zalts


Le soleil est à tout le monde, mais plus qu’à tous

Il est mien.

Les racines des ténèbres,

Je n’en ai nul besoin.

Je suis un enfant du soleil.

Je suis la vie même,

Et la trace d’un renard argenté sur la neige

Est ma mémoire.

Avrom Sutzkever (1913-2010)
Poème rédigé en 2000

Traduit du yiddish par Batia Baum et cité dans La Culture yiddish aujourd’hui,
Actes du colloque international organisé par le musée d’Art et d’Histoire
du judaïsme et la Bibliothèque Medem
. Paris, Bibliothèque Medem 2004

Madeleine Mirbeau_Enfant sous le soleil_1990« Je suis un enfant du soleil.
Je suis la vie même… »

Madeleine Mirbeau, « L’enfant et le soleil », 2004
huile sur toile
New York, coll. privée

frise_1
– 
 

Un été en Poésie (saison 3) 10 juillet-10 août 2016… Aujourd’hui Ghassan Zaqtan

Pour la troisième année, du dimanche 10 juillet 2016 au mercredi 10 août inclus, découvrez une exposition inédite : « Un été en poésie »…
Affiche Un été en Poésie_Copyright Bruno Rigolt_2016-07_a
Thématique de l’édition 2016 : 
« D’Europe et de Méditerranées… Poésies de tous les rivages ». 

Chaque jour, du dimanche au jeudi, un poème sera publié. Cette année, de très nombreux pays seront représentés dans ce voyage en Europe et autour de la Méditerranée, mêlant écriture et arts visuels. Conformément au cahier des charges éditorial de ce blog de Lettres, le principe de la parité sera strictement respecté.


Pays représentés :
France, Espagne, Portugal, Maroc, Algérie, Tunisie, Égypte, Palestine, Israël, Liban, Syrie, Turquie,
Grèce, Italie.

Aujourd’hui… Ghassan Zaqtan
Beit Jala, près de Bethléem (Palestine), 1954—  PALESTINE

Mardi 26  juillet : Joyce Mansour… Égypte
Jeudi 28  juillet : Avrom Sutzkever… Israël

 

« Toi l’ami »

Toi l’ami
Tu es un rire amer sur le mur des pleurs
Toi la fille
Tu nous a changés quand tu t’es éloignée
Et tu nous a changés quand nous nous sommes éloignés

Et les images…
Les paroles de toutes pièces à tout propos
L’odeur du café qui séduit le passage et ce qui s’est passé
La danse dans la robe somnolente
Toi ?
Ou les quarante ans qui soudain se sont insinués
Afin que tu aimes
Et que tu sois aimé

Partout, là où nous étions…
Partout, là où jamais n’avons gagné
Nous laissons la terre assoupie
Les vieux et les innocents
Illuminent leurs jours pour nous voir
Et crier derrière nous :
Bon Dieu ! Des gitans !

© Ghassan Zaqtan
Trad. Faroud Mardam Bey ; © Revue d’Études palestiniennes
Cité dans : Les Poètes de la Méditerranée, ©Éditions Gallimard, Culturesfrance,  Paris 2013, page 327

Van Gogh_Les_roulottes_campement_de_bohémiens_aux_environs_d'Arles« Bon Dieu ! Des gitans ! »

Vincent Van Gogh, « Les roulottes, campement de bohémiens aux environs d’Arles », 1888
Huile sur toile, détail
Paris, Musée d’Orsay. (RMN (Musée d’Orsay/Hervé Lewandowski)

black_ribbon
à la mémoire du Père Jacques Hamel, 86 ans,
sauvagement assassiné dans son église 
mardi 26 juillet 2016, à Saint-Etienne-du-Rouvray, près de Rouen.
– 
 

Un été en Poésie (saison 3) 10 juillet-10 août 2016… Aujourd’hui Joyce Mansour

Pour la troisième année, du dimanche 10 juillet 2016 au mercredi 10 août inclus, découvrez une exposition inédite : « Un été en poésie »…
Affiche Un été en Poésie_Copyright Bruno Rigolt_2016-07_a
Thématique de l’édition 2016 : 
« D’Europe et de Méditerranées… Poésies de tous les rivages ». 

Chaque jour, du dimanche au jeudi, un poème sera publié. Cette année, de très nombreux pays seront représentés dans ce voyage en Europe et autour de la Méditerranée, mêlant écriture et arts visuels. Conformément au cahier des charges éditorial de ce blog de Lettres, le principe de la parité sera strictement respecté.


Pays représentés :
France, Espagne, Portugal, Maroc, Algérie, Tunisie, Égypte, Palestine, Israël, Liban, Syrie, Turquie,
Grèce, Italie.

Aujourd’hui…  Joyce Mansour 
(Bowden, Royaume-Uni, 1928—Paris, 1986) ÉGYPTE

Lundi 25  juillet : Amina Saïd… Tunisie
Mercredi 27  juillet : Ghassan Zaqtan… Palestine

 

« Bleu comme le désert »

Heureux les solitaires
Ceux qui sèment le ciel dans le sable avide
Ceux qui cherchent le vivant sous les jupes du vent
Ceux qui courent haletants après un rêve évaporé
Car ils sont le sel de la terre
Heureuses les vigies sur l’océan du désert
Celles qui poursuivent le fennec au-delà du mirage
Le soleil ailé perd ses plumes à l’horizon
L’éternel été rit de la tombe humide
Et si un grand cri résonne dans les rocs alités
Personne ne l’entend personne
Le désert hurle toujours sous un ciel impavide
L’œil fixe plane seul
Comme l’aigle au point du jour
La mort avale la rosée
Le serpent étouffe le rat
Le nomade sous sa tente écoute crisser le temps
Sur le gravier de l’insomnie
Tout est là en attente d’un mot déjà énoncé
Ailleurs

Joyce Mansour (1928-1986)
Poèmes posthumes in Prose et poésie, Actes Sud, 1991, pages 19-20.
Sur Joyce Mansour, voir aussi « La citation de la semaine » qui lui est consacrée.

Copyright_Bruno Rigolt_Nuit dans le désert du Sahara« Tout est là en attente d’un mot déjà énoncé
Ailleurs »

Illustration : Bruno Rigolt, « Nuit dans le désert du Sahara »
(cliché personnel modifié et peinture numérique)

© Copyright 2015, Bruno Rigolt 

frise_1
black_ribbon
à la mémoire du Père Jacques Hamel, 86 ans,
sauvagement assassiné dans son église 
mardi 26 juillet 2016, à Saint-Etienne-du-Rouvray, près de Rouen.
– 
 

Un été en Poésie (saison 3) 10 juillet-10 août 2016… Aujourd’hui Amina Saïd

Pour la troisième année, du dimanche 10 juillet 2016 au mercredi 10 août inclus, découvrez une exposition inédite : « Un été en poésie »…
Affiche Un été en Poésie_Copyright Bruno Rigolt_2016-07_a
Thématique de l’édition 2016 : 
« D’Europe et de Méditerranées… Poésies de tous les rivages ». 

Chaque jour, du dimanche au jeudi, un poème sera publié. Cette année, de très nombreux pays seront représentés dans ce voyage en Europe et autour de la Méditerranée, mêlant écriture et arts visuels. Conformément au cahier des charges éditorial de ce blog de Lettres, le principe de la parité sera strictement respecté.


Pays représentés :
France, Espagne, Portugal, Maroc, Algérie, Tunisie, Égypte, Palestine, Israël, Liban, Syrie, Turquie,
Grèce, Italie.

Aujourd’hui…  Amina Saïd
(1953, Tunis — ) TUNISIE

Dimanche 24  juillet : Jamel Eddine Bencheikh… Algérie
Mardi 26  juillet : … Joyce Mansour… Égypte

 

« contrée incertaine pétrifiée endeuillée »

contrée incertaine pétrifiée endeuillée
feu fer sang barbelés
Djibouti médite au bord de la mer Rouge
les boutres pourrissent dans l’anse du port
Rimbaud assis pensif sur un pupitre d’écolier
n’a plus d’encre pour sa plume
ni de papier pour un poème

kilomètres 12 village de tôle de réfugiés
bidons d’eau rouillant le long des pistes
cônes jumeaux des volcans jaillis du sang de la mer
tels seins de femme pointant vers le soleil
arbustes en triangle soutenant l’étendue du ciel
pasteur nomade debout sur un rocher scrutant l’infini
la tombe d’un saint homme se signale par un chiffon vert
à l’extrémité d’une hampe plantée dans un amas de pierres
un cercle de pierres brunes dessine une mosquée
champs de lave noire où grouillent les serpents
sourire édenté de la faille en travers de la piste
lac Assal œil de sel grand ouvert sur un autre ciel
montagnes bleues mauves violettes du rêve éthiopique
traversées de caravanes chargées de sueur et de sel

Maskali rêve d’île d’oiseaux de coraux de sables blancs
escale et refuge d’Henri de Monfreid
idiomes des paysages et des hommes
inscrits en signes éphémères
chaque terre est notre terre et une autre terre
chaussé de sandales de cuir le dernier aventurier
hésite devant l’étal entre une mâchoire de requin
des bracelets qui ont fait le voyage sur l’océan Indien
et une Bible de nomade en langue amharique

Amina Saïd (1953- )
L’Absence l’inachevé, Paris La Différence 2009, pages 19-20.
Poème consultable en mode feuilleteuse en cliquant ici. En savoir davantage sur l’auteure.

Bruno Rigolt_La fenêtre ouverte_copyright_juillet 2016_web_3« chaque terre est notre terre et une autre terre »

Illustration : Bruno Rigolt, « La fenêtre ouverte » (peinture numérique)
© Copyright juillet 2016, Bruno Rigolt 

frise_1
– 
 

Un été en Poésie (saison 3) 10 juillet-10 août 2016… Aujourd’hui Jamel Eddine Bencheikh

Pour la troisième année, du dimanche 10 juillet 2016 au mercredi 10 août inclus, découvrez une exposition inédite : « Un été en poésie »…
Affiche Un été en Poésie_Copyright Bruno Rigolt_2016-07_a
Thématique de l’édition 2016 : 
« D’Europe et de Méditerranées… Poésies de tous les rivages ». 

Chaque jour, du dimanche au jeudi, un poème sera publié. Cette année, de très nombreux pays seront représentés dans ce voyage en Europe et autour de la Méditerranée, mêlant écriture et arts visuels. Conformément au cahier des charges éditorial de ce blog de Lettres, le principe de la parité sera strictement respecté.


Pays représentés :
France, Espagne, Portugal, Maroc, Algérie, Tunisie, Égypte, Palestine, Israël, Liban, Syrie, Turquie,
Grèce, Italie.

Aujourd’hui…  Jamel Eddine Bencheikh
27 février 1930, Casablanca (Maroc) — 8 août 2005, Tours (France) ALGÉRIE

Jeudi 21 juillet : Assia Djebar… Algérie
Lundi 25  juillet : Amina Saïd… Tunisie

 

« Insomnies »

Vents violeurs de l’absence vos voiles
Cisèlent nos solitudes entrouvertes
Ici tout relief s’éventre

Les images se voûtent sur des formes obscures
Les mots n’habillent pas le sang
Le verger des rencontres
N’a qu’un givre d’étain
Pour protéger la graine
Pétards de la fête___bouches nocturnes
Il n’est plus de surprise à lécher
Le
Ciel
Qui se mure au vent sans gémir
Rien ne commence

18 juillet 1977

Jamel Eddine Bencheikh (1930-2005 )
Le Silence s’est déjà tu, (1969-1979) 
in : Poésie I : Le Silence s’est déjà tu, suivi de L’Homme poème,
Saint-Benoît-du-Sault Tarabuste Éditions, 2000, page 26

Brighton_Pier_modifié-1« Le / Ciel / Qui se mure au vent sans gémir / Rien ne commence »

Illustration : « Brighton Pier », Angleterre, un soir de novembre…
© Copyright 2012, Bruno Rigolt 

frise_1
–