Fantaisie surréaliste… par Camille C.

Camille C., élève de Seconde 12, nous propose ici une « fantaisie » très personnelle qu’elle a elle-même illustrée. Exploitant les codes surréalistes, en particulier les codes de l’inconscient et de l’écriture automatique, le texte se joue avec poésie et humour du principe de réalité pour lui substituer un principe de plaisir très jubilatoire…
Mais lisez plutôt !

« La Pomme au Gentleman »
Fantaisie surréaliste

par Camille C. (Seconde 12)

 

Gentleman riant au centre de la pluie,
Et l’ndescriptible hirondelle tel un matin obnubilé
Par des spaghettis au goût de kiwi
Son bec couleur marron parsemé de cataclysmes Imminents…

Là-haut, tu nous regardes en marchant, papillon
Embaumé. L’aube émet un hurlement de nuages
Seul le ciel rougit de l’homme au poirier blanc
Qui traversait cet amas bleuté,
Qui courait après des papillons désarmés.

Ouvre cette poignée de sensations : l’hélicoptère
S’en est allé vers des îles de pommes

Caractérisées par le soleil.
Tel le marchand de sable abrité par des larmes Inanimées,

Le gentleman qui riait au centre de la pluie
Secrète le dioxyde
Et les paraboles triomphantes
Auprès de l’armée chatoyante
Des papayes mises en table.

Crédit iconographique : © Camille C. pour l’ensemble des illustrations.

NetÉtiquette : comme pour l’ensemble des textes publiés dans l’Espace Pédagogique Contributif, ce texte est protégé par copyright. Ils est mis à disposition des internautes selon les termes de la licence Creative Commons Paternité (Pas d’utilisation privée ou commerciale, pas de modification). La diffusion publique est autorisée sous réserve de mentionner le prénom de l’auteur, l’initiale de son nom, la classe, l’établissement ainsi que la référence complète du poème cité (URL de la page).

Publié par

brunorigolt

Bruno Rigolt Docteur es Lettres et Sciences Humaines Prix de Thèse de la Chancellerie des Universités de Paris Professeur de Lettres Modernes et de Culture générale au Lycée en Forêt (Montargis, France).