Classes de Seconde… Je prépare mon orientation !

L’orientation en Seconde…

‘orientation en classe de Seconde revêt un caractère encore plus déterminant qu’en Troisième. C’est une procédure exigeante qui impose d’abord de respecter une « marche à suivre » ainsi qu’un calendrier précis. Mais au-delà de la procédure « scolaire » ou « administrative » d’orientation (qui est sensiblement la même qu’en Troisième), je voudrais mettre l’accent sur un aspect non moins essentiel. Ce n’est pas tant d’aller en S, en ES, en L ou en STMG qui importe le plus, c’est surtout pour le jeune l’occasion de construire très concrètement un projet personnel et vocationnel qui dépasse évidemment le cadre du lycée. Voilà pourquoi je recommande à chaque élève de constituer un « CV projectif », c’est-à-dire de se projeter dans le moyen ou long terme (5 à 10 ans) en élaborant un ou plusieurs scénarios d’anticipation (études et entrée dans la vie active). C’est absolument indispensable afin de concevoir le projet scolaire et professionnel en termes d’enjeu stratégique.

Par ailleurs, je conseille aux élèves de se renseigner dès à présent (comme si vous étiez déjà en Terminale) sur les formations (écoles, BTS, DUT, classes prépa, universités, etc.) qui pourraient vous intéresser. N’attendez pas : plus vous tarderez, et moins vous serez capable de vous adapter à un cadre plus exigeant que vous ne l’imaginez (dossiers de sélection, mention exigée au bac, concours d’entrée, « profil » demandé, etc.). Si vous connaissez d’avance les critères d’admission, il vous sera plus facile de vous y adapter en vous fixant dès la Seconde et la Première des objectifs de réussite. Dans le cas contraire, que se passera-t-il ? Vous suivrez vos études sans vous poser de questions jusqu’à la Terminale, et vous découvrirez alors que plus de la moitié des formations que vous envisagiez vous seront fermées, faute d’une motivation ou d’un niveau suffisants.

Le but, bien évidemment, n’est pas de vous orienter maintenant, mais d’élaborer d’ores et déjà plusieurs scénarios d’orientation et de les confronter « en direct » à vos résultats, vos goûts et vos aptitudes, votre personnalité, afin de choisir, le moment venu, celui qui vous conviendra d’autant mieux que vous l’aurez préparé dès la Seconde. Voilà pourquoi je vous recommande de vous renseigner. Les grandes écoles, les facs, etc. ont toutes un site Internet : connectez-vous, téléchargez les brochures, demandez des informations, consultez les FAQ, contactez les services d’admission pour vous renseigner précisément sur les niveaux exigés. Bref, « préparez le terrain » en adoptant un comportement « stratégique » d’anticipation. Vous verrez, cela donnera encore plus de sens à vos études, car vous deviendrez « acteur » de votre réussite.

Voici quelques sites (parmi des centaines…) qui peuvent vous intéresser :

 
  • Je veux intégrer une « Classe Prépa » : les guides de Culture Gé » : indispensable !

Les guides de Culture générale…

Objectif : culture gé…

Je préconise fortement (dès la fin de Seconde) l’acquisition d’un guide de culture générale. L’immense majorité d’entre vous va en effet poursuivre une scolarité après le Baccalauréat. Certains envisagent déjà une classe préparatoire aux Grandes Écoles, aux instituts d’étude politique, une formation ambitieuse en fac, en IUT, en BTS, etc. À ce titre, je ne saurais trop leur conseiller de faire l’acquisition d’un guide de Culture générale. C’est fortement recommandé pour les étudiants, et indispensable si vous envisagez une classe Prépa ou une Grande école. Les guides de culture générale sont d’un abord difficile a priori, cependant il est intéressant de s’y familiariser tôt (dès le lycée) car ils présentent l’avantage d’offrir un panorama thématique et chronologique très large. Abordant simultanément plusieurs domaines (par exemple l’histoire, la philosophie, la littérature, les arts, les sciences, etc.), ils vous habitueront à pratiquer progressivement une véritable gymnastique intellectuelle grâce à leur pluridisciplinarité. De fait, les compétences spécialisées, si elles sont essentielles, ne sont souvent pas suffisantes pour aborder certaines épreuves lors des concours, particulièrement difficiles du fait qu’elles exigent du candidat des connaissances générales dans tous les domaines.

Ne tardez pas : plus vous anticipez et plus vous aurez de chances de réussir. Commencez par lire dès maintenant les sujets proposés aux concours : cela vous permettra d’orienter votre travail selon une logique de réussite précise. N’oubliez pas que si vous attendez l’année du concours pour travailler votre culture générale, ce sera malheureusement trop tard : vous aurez pris des habitudes qui ne vous permettront pas de vous adapter à de nouvelles méthodes, au rythme de travail intensif, et vous ne parviendrez pas à franchir l’écueil des sélections. En commençant tôt en revanche, vous n’aurez aucun mal à maîtriser l’interdisciplinarité qui est à la base de tous les grands concours de recrutement et des examens de haut niveau.

Pour les élèves intéressés, des séances d’initiation à l’utilisation de ces guides pourront être menées. Voici une courte sélection d’ouvrages :

Hélène Brégant, Précis de culture générale, coll. “Optimum”, Ellipses 2003 (prix public : 11,50 €). Excellent guide, dans l’optique des classes prépa.

 

 

Catherine Roux-Lanier, Frank Lanot, Daniel Pimbé, La Culture générale de A à Z, Hatier 2004 (prix public : 12,10 €). Ouvrage très bien fait : un “classique”.

 

 

Jean-François Braunstein, Bernard Phan, Manuel de culture générale, Armand Colin 2009 (prix public : 26,00 €). Ouvrage remarquable et récemment actualisé. Malheureusement assez cher.

 

  

Un exemple de dictionnaire de culture générale…

Découvrez ci-dessous plusieurs chapitres d’un excellent guide de culture générale, rédigé sous la direction de Pierre Gévart (éditions L’Étudiant, Paris 2007). Certes, l’ouvrage n’est consultable qu’en partie, mais c’est amplement suffisant pour découvrir un certains nombre de notions qu’il vous faudra maîtriser de toute façon après le Bac. Si l’objectif premier de ce guide —comme beaucoup d’autres manuels de ce type— est de préparer prioritairement aux grands concours de la fonction publique, vous gagnerez à le lire afin de parfaire vos connaissances, d’approfondir certaines grandes notions et de mieux comprendre les enjeux culturels, sociétaux ou géopolitiques du monde contemporain.

Je ne saurais trop vous conseiller de parcourir (même brièvement) l’introduction de l’ouvrage et plus particulièrement les sections consacrées à la “dissertation de culture générale” (page huit) ainsi qu’aux fameuses “soutenances” orales devant les jurys… Ne manquez pas non plus la partie consacrée à la “lecture en diagonale” (page 15 et suivantes), très utile. En outre, dans les sections consultables du guide, vous pourrez découvrir nombre de notions : savez-vous par exemple ce qu’est “l’altérité” (page 22), ce qu’on entend par “l’aménagement du territoire” (page 26) ? Pourriez-vous expliquer les liens étroits entre l’architecture et la politique (page 31 et s.) ? Quelle définition de l’Art et des arts proposeriez-vous ? (page 33 et s.). Qu’est-ce que la bioéthique et quels débats entraîne-t-elle sur le plan moral et humain (page 52 et s.) ? Qu’entend-on par le terme de “bureaucratie” ? (page 60 et s.). Quelle différence y a-t-il entre le capitalisme et le libéralisme (page 62 et s.), etc.

 

Comment lire « efficacement » un guide de Culture gé ?

Inutile de lire “en une fois” et “linéairement” toutes les pages : ce n’est d’ailleurs pas le principe d’un guide de culture gé. Plus utilement, prenez une notion au hasard et lisez l’article. Le mieux est de reporter sur un petit répertoire les points importants (définition, dates à retenir, auteur clé, citation, etc.) afin de vous constituer progressivement votre propre guide de culture générale. En même temps, cela vous entraînera à la synthèse (Bien entendu, ne notez sur votre répertoire que l’essentiel !). Dès que vous avez 10 minutes (une ou deux fois par semaine), faites ce petit exercice : vous verrez dans un an à peine combien vous aurez progressé !
Les plus curieux d’entre vous utiliseront Google-livres afin de rechercher d’autres ouvrages. Je vous suggère de cliquer sur ce lien pour aller plus loin…

Les étudiant(e)s intéressé(e)s consulteront également avec profit :

« L’Indispensable en culture générale, Réussir l’épreuve de culture générale à Sciences Po« 

indispensable-en-culture-generale.1266482068.jpgreussir-lepreuve-de-culture-generale-a-sciences-po.1266482443.jpg

Cliquez sur chaque vignette pour feuilleter l’ouvrage dans Google-livres.

Publié par

brunorigolt

Bruno Rigolt Docteur es Lettres et Sciences Humaines Prix de Thèse de la Chancellerie des Universités de Paris Professeur de Lettres Modernes et de Culture générale au Lycée en Forêt (Montargis, France).