Pour retourner au test, cliquez ici.
Pour retourner à l’accueil, cliquez ici.

Tu as une majorité de C…

Ton profil : « Rebelle » !

par Lendite, Sybille, Maude, Flora et Jeffrey…

chateaubriand.1244039978.jpg

Girodet (1767-1824) Portrait de Chateaubriand méditant sur les ruines de Rome, 1808 (Musée de Saint-Malo)

Ton image de marque : « rebelle et fier(e) » ! Ton mot préféré : « Non » ! Souvent mélancolique, tu te sens incompris(e) des adultes et de la société. Face aux bouleversements de la vie, tu éprouves un sentiment d’ennui ou de vide qui t’amène à douter de toi ou à penser à tort que tu n’as pas ta place dans ce monde dont tu contestes à plaisir les valeurs. Si tu t’en prends d’ailleurs si souvent au système, c’est davantage pour cacher aux autres ta peine ou ton désarroi que tu masques par un comportement ouvertement provocateur, proche du jeu, de la transgression des normes « traditionnelles » et des conventions sociales : c’est ce qui fait pourtant ton charme mais aussi ta fragilité et ta vulnérabilité. Un texte que tu pourrais lire : les Chants de Maldoror de Lautréamont ! Tu te sentiras proche aussi d’auteurs comme Mallarmé, Baudelaire ou Rimbaud qui ont évoqué dans leur poésie la tristesse que tu ressens, et qui te pousse parfois à rejeter autant les autres que toi-même. De là ton attirance aussi pour l’étrange, le « bizarre » ou le fantastique.

friedrich5.1244038990.jpg

Caspar David Friedrich (1774-1840), Cimetière de monastère sous la neige, 1817-1819, autrefois à la Nationalgalerie, Berlin, détruit en 1945.

Attention toutefois à ne pas trop « jouer » de cette image de « rebelle » : une tendance pourrait te pousser à être trop impulsif(ve) et à manquer parfois de discernement dans ton désir de te moquer et de contester les valeurs. De là un certain attrait pour la « provoc » et l’absence de limites qui risqueraient de te nuire (en particulier une attirance pour le risque, et une fascination pour l’inconnu ou l’interdit). Certes, c’est ce qui te rend si attirant(e) pour ceux qui ont su te remarquer et comprendre la complexité de ta personnalité (parfois tourmentée) mais n’en abuse pas : être anticonformiste comme Baudelaire peut présenter le risque de se couper du monde et de cultiver une marginalité parfois dangereuse dont les dérives de Rimbaud, la décadence du « Romantisme noir » et les mouvements « underground » (punk rock, hardcore, métal) ou gothiques sont les héritiers.

Tes couleurs préférées ? Le gris, le vert, le noir et toute la gamme chromatique des couleurs sombres, symboles de mystère et de nuit (ton moment préféré), contrebalancées par quelques touches de rouge, symbole de violence et de passion. Un pays qui sans doute te fascine : le Japon pour sa démesure, son excentricité épique et flashy. Ses héroïnes « Manga » ne sont pas sans éveiller chez toi un certain goût (régressif ?) pour le « paradis perdu » de l’enfance et le retour à une sorte de pureté originelle que le « spleen » du monde moderne te semble avoir trahi. Bref, si tu sais te contrôler, les métiers « créatifs », artistiques, le secteur de la communication ou de la publicité sont faits pour toi : apprends à cultiver avec aisance et talent l’excentricité de langage ou ton anticonformisme vestimentaire, lance-toi pourquoi pas dans les médias : une carrière journalistique ou culturelle te permettrait d’affirmer ta différence et d’imposer, pourquoi pas, un nouveau style : Toi !

Pour retourner au test, cliquez ici.
Pour retourner à l’accueil, cliquez ici.