Un été en chansons… Auteurs et compositeurs francophones… 12 juillet-10 août 2017. Aujourd’hui : Serge Gainsbourg

 

Auteurs et compositeurs francophones

Le millésime 2017 d’« Un été en Poésie » rend hommage à la chanson d’expression française. D’une richesse poétique inégalée, cet héritage exprime à la fois un certain nombre d’enjeux identitaires et culturels ainsi que l’exceptionnel pluralisme linguistique et musical de la francophonie.
À suivre du 12 juillet au 10 août.


Aujourd’hui mardi 25 juillet : Serge Gainsbourg (Lucien Ginsburg, dit)
Hier, lundi 24 juillet : Axelle Red
Demain, mercredi 26 juillet : Juliette

 

Serge Gainsbourg :
« La chanson de Prévert »*

(1960)

Paroles et musique : Serge Gainsbourg (Lucien Ginsburg, dit).
Album : « L’Étonnant Serge Gainsbourg », 1961
Label : Mercury

Je voudrais tant que tu te souviennes »
Cette chanson était la tienne
C’était ta préférée
Je crois
Qu’elle est de Prévert
Et Kosma.
Et chaque fois « Les feuilles mortes »
Te rappellent à mon souvenir
Jour après jour, les amours mortes
N’en finissent pas de mourir.
Avec d’autres bien sûr je m’abandonne
Mais leur chanson est monotone
Et peu à peu je m’indiffère
À cela il n’est rien à faire
_
 Car chaque fois « Les feuilles mortes »
Te rappellent à mon souvenir.
Jour après jour, les amours mortes
N’en finissent pas de mourir.
 –
Peut-on jamais savoir par où commence
Et quand finit l’indifférence ?
Passe l’automne vienne l’hiver
Et que la chanson de Prévert
Cette chanson, « Les feuilles mortes »,
S’efface de mon souvenir
Et ce jour-là, mes amours mortes
En auront fini de mourir.
Et ce jour-là, mes amours mortes
En auront fini de mourir…

Copyright © 1960, Serge Gainsbourg / 1961 Mercury.

 * Jacques Prévert rédige en 1945 le texte « Les Feuilles mortes » en s’inspirant d’une musique de Joseph Kosma. À l’origine, cette chanson devait constituer le générique d’un film de Maurice Carné : Les Portes de la nuit. Finalement, seules quelques bribes de la chanson sont fredonnées dans le film qui est un échec commercial. Mais en quelques années à peine, la chanson fera le tour du monde…